Une bonne alimentation

7,00

Livre numérique au format PDF téléchargement sous dossier compresser ZIP

 

Découvrez comment, grâce à l’alimentation, profitez de votre vie en bonne santé.

 

Description

 

EXTRAIT:

 

Avant-propos

 

Tous les efforts ont été faits pour présenter ce guide de façon accessible à toute personne quelle qu’elle soit.

Cependant, aucune garantie de résultats ne peut être donnée. Les effets mentionnés sont donnés à titre indicatif. Certes, ce ne sont pas des hypothèses, ils ont été vérifiés “sur le terrain” mais ils ne sont en aucun cas garantis.

En effet, votre succès dépend de votre aptitude, de votre volonté et de votre motivation à atteindre les effets recherchés.

Vous devez comprendre que tout dépend de vous et non pas des méthodes et informations que nous vous proposons.

Celles-ci ne sont qu’un guide, et si vous savez les exploiter et y consacrez le temps nécessaire, alors vous avez de fortes chances d’obtenir les résultats que vous attendez.

Nous ne pouvons être tenus pour responsables d’une quelconque incompréhension ou d’une mauvaise interprétation du contenu de ce guide, ni d’aucune erreur ou omission qui serait totalement involontaire de notre part.

Cet ouvrage est destiné à un usage personnel et ne peut en aucun cas être utilisé en tant que source légale ou d’expertise, de quelque sorte que ce soit.

 

Avertissement

 

En outre, les Informations contenues dans ce guide ne peuvent en aucun cas faire l’objet d’une documentation de référence en matière médicale.

Ce guide vous propose seulement une voie d’accès à l’hygiène vitale. De ce fait, il ne peut pas se substituer aux traitements et aux soins médicaux d’un médecin ou autre praticien du corps médical.

Aucune affirmation révélée dans ce livre numérique ne peut servir pour diagnostiquer, traiter ou guérir une maladie, quelle qu’elle soit.

 

 

À propos de l’auteur

 

Né en 1950  en France, Michel Matte, a  travaillé dans les télécommunications jusqu’en 2005.

Il est parti ensuite au Québec, et a changé de métier. Il a été propriétaire et gérant avec son épouse, de 2005 à 2008, d’un gîte touristique situé dans les Laurentides.

Depuis son plus jeune âge, il était hypersensible à un nombre important d’allergènes (biologiques et chimiques) qu’aucun traitement “classique” n’arrivait à maîtriser.

Même la toute nouvelle science médicale, l’allergologie (début des années 70) n’a pas réussi à résoudre son problème.

Aussi, dès 1975  il se forme à la « Naturopathie » qui, pensait-il, même si elle ne parvenait pas à le soigner, n’aggraverait sûrement pas son cas puisqu’elle était basée sur des principes d’Hygiène Vitale.

Elle lui a permis de se débarrasser définitivement (et rapidement) de ce problème qui était devenu pour lui, très invalidant.

Après l’étude de la Naturopathie (Institut Pierre-Valentin Marchesseau, Paris), il complète l’étude des « Médecines Douces » (dites aussi « alternatives ») avec la Phytoaromathérapie (Dr Marcel Bernardet et Jean Valnet) en 1980, puis la Vitaminothérapie et enfin la Réflexothérapie à partir de 1985 (Hedi Masafret -Zurich-, Marie-France David -Paris et USA- et Jean-Pierre Krasensky -Paris).

En fait, très jeune il a eu l’envie d’aider les autres grâce aux soins naturels et aurait voulu être médecin. Mais la vie en a décidé autrement.

Ça ne l’a pas bloqué pour autant, et il a continué pendant 25 ans, à se passionner pour les médecines douces et à les pratiquer sur ses proches et ses amis, avec de grands succès (que les médecins traditionnels qualifiaient de…”miracles” !).

Au Québec, il a approfondi ses connaissances en Réflexologie, en suivant les cours de l’Institut Guijek qui propose une réflexologie globale, plus proche des principes de la Naturopathie et qui permet aussi bien d’équilibrer le “corps physique”, que le “corps énergétique”.

Depuis, il pratique cette réflexologie “holistique” (du tout, de l’ensemble), complétée par des conseils d’Hygiène Vitale, à la grande satisfaction de sa clientèle.

Actuellement, il remonte plus en avant dans l’étude des dysfonctionnements de l’organisme en travaillant sur les émotions  à l’origine de ceux-ci (corps émotionnel).

Cela permet de rééquilibrer plus rapidement l’organisme et surtout d’éviter la réapparition des anciens déséquilibres ou l’apparition de nouveaux.

Grâce à sa formation d’ingénieur, il a su étudier toutes ces médecines naturelles en évitant les conclusions hâtives provoquées par le fanatisme ou la mauvaise interprétation des résultats, les dérives vers l’ésotérisme ou le prosélytisme, et rester ainsi objectif, honnête et précis dans ses propositions.

Aujourd’hui, il a décidé de se servir du formidable moyen de communication qu’est internet pour transmettre, à un maximum de personnes intéressées, ses connaissances dans le domaine de “la Santé par des Méthodes Naturelles”.

 

L’alimentation ou “médecine d’Hippocrate”

 

Pourquoi notre organisme se met-il à ne plus fonctionner correctement après des années de “bons et loyaux services” ?

Pourquoi développe-t-il telle ou telle maladie chronique ?

La plupart du temps on ne s’intéresse qu’aux symptômes mais qu’en est-il de la ou des causes de la maladie ?

Les spécialistes recherchent aujourd’hui les prédispositions génétiques, variables suivants les individus. Si ces prédispositions s’avéraient fondées et confirmées, encore faudrait-il savoir les corriger.

Mais la santé dépend aussi, très fortement, de facteurs environnementaux sur lesquels il est plus facile d’agir.

Parmi ceux-ci, l’alimentation, qui nous apporte le carburant et les matériaux de construction de notre organisme, est le premier, et de loin le plus important, de ces facteurs environnementaux.

Avec la naissance de la médecine moderne (avant les maladies étaient attribuées à des forces surnaturelles), l’alimentation a été considérée comme le premier remède naturel et efficace. Mais ce principe a quelque peu été oublié !

Hippocrate (~460-370 av JC) disait à son époque :

 

“Ta nourriture sera ton seul remède”.

 

En tant que médecin, il était en contact quasi permanent avec des malades, et pourtant il mourut à plus de 80 ans à une époque où l’espérance de vie était de 25 à 30 ans !

Depuis, il a été prouvé par de nombreuses expérimentations et par la simple observation attentive, qu’une alimentation bien choisie, spécifique à l’espèce humaine, peut prévenir, mais aussi freiner, voire bloquer totalement, le développement de nombreuses maladies chroniques.

Il ne s’agit pas de vouloir soigner telle ou telle maladie, mais de faire en sorte que l’organisme ne soit plus encrassé et que ses systèmes de défense fonctionnent au maximum de leurs possibilités.

Car, si la médecine ne fait que “soigner” (disparition, la plupart du temps temporaire, des symptômes), votre Corps, lui, est capable de se “prémunir” ou de se “guérir” de façon définitive.

Ce n’est pas parce que l’on a une prédisposition (génétique ou non), que l’on va développer une maladie. Heureusement, car nous serions tous gravement malades ou… déjà morts !!

En fait, notre organisme fait des “erreurs” en permanence, il crée notamment des cellules cancéreuses tous les jours. Mais c’est une merveilleuse machine biologique, bardée de systèmes de contrôle, de correction, de rééquilibrage et de réparation, parfaitement efficace !

Les systèmes de défense de notre organisme veillent sans répit et agissent tout de suite pour “corriger le tir”. Nous “tombons malades” uniquement lorsque nos systèmes de défenses et de régulations sont “encrassés” et réagissent moins bien ou plus du tout

Le présent guide « une bonne alimentation source de santé et de bien être » va vous montrer comment, grâce à une alimentation saine, vous allez pouvoir être toujours en bonne Santé et jouir pleinement de Votre Vie.

 

Une bonne alimentation

Une bonne alimentation

 

Publicités

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une bonne alimentation”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.